Masseur-Kinésithérapeute

Version imprimable Suggérer par mail

 Recrutement / Evolution professionnelle

 

Accès au métier

 

La grande majorité des masseurs-kinésithérapeutes s'installent à leur compte. Ils créent leur propre emploi en ouvrant un cabinet seul ou en groupe.

 

Certains établissements de soins ou de confort offrent cependant des emplois salariés. Ce sont les hôpitaux et les cliniques, les établissements de rééducation fonctionnelle, les établissements thermaux, les centres de thalassothérapie ou encore les complexes sportifs.

 

On dénombre entre 10 et 13 000 praticiens qui ont fait le choix de l'exercice salarié, soit environ 20% de la profession. La mise en place progressive du tableau de l'Ordre permettra d'en connaître plus précisément les effectifs.

L'exercice salarié va prendre une place différente dans l'exercice de demain : la féminisation des praticiens, la mobilité plus fréquente pendant la vie professionnelle, la recherche de temps partiels, devraient en modifier le panorama.

 

 

Evolution professionnelle

 

Vous exercez en libéral ou vous occupez un emploi salarié : dans les 2 cas, vous pouvez vous spécialiser, en kinésithérapie du sport, en kiné respiratoire ou cardiologique, par exemple. Un kiné peut également se spécialiser en ostéopathie.

 

Dans les hôpitaux, après une expérience professionnelle de quatre ans, le masseur kinésithérapeute peut préparer le diplôme de cadre de santé en un an ou celui de directeur de soins, en deux ans. Cette formation lui permet d'occuper un poste d'encadrement dans un service.

 

Déroulement de la carrière dans la fonction publique hospitalière :


Elle se déroule sur trois corps. Depuis le 1er janvier 2002, les masseurs-kinésithérapeutes hospitaliers bénéficient de perspectives de carrières élargies, à la suite de la création des corps de cadre de santé et de directeur des soins.


Le corps des masseurs-kinésithérapeutes comprend deux grades (catégorie B) :

  • masseurs-kinésithérapeutes de classe normale
  • masseurs-kinésithérapeutes de classe supérieure


Et un corps d'encadrement qui comprend deux grades (catégorie A) :

  • masseurs-kinésithérapeutes cadres de santé
  • masseurs-kinésithérapeutes cadres supérieurs de santé


Le corps de directeur des soins de la filière rééducation comprend deux grades (catégorie A) :

  • directeur des soins de 2e classe
  • directeur des soins de 1e classe


Le deuxième grade du corps des masseurs-kinésithérapeutes (classe supérieure) est accessible au fonctionnaire de classe normale parvenu au 5e échelon de son grade et comptant au moins 10 ans de services effectifs dans le corps. La promotion s'effectue dans la limite de 20 % de l'effectif total du corps, depuis le 1er janvier 2002, 25 % à compter du 1er janvier 2003 et 30 % à compter du 1er janvier 2004. Toutefois, lorsque ce dernier pourcentage n'est pas applicable, une nomination au moins peut être prononcée.

Après une expérience professionnelle de 4 ans, le masseur-kinésithérapeute hospitalier peut préparer en 1 an, le diplôme de cadre de santé. Cette formation permet d'occuper un poste d'encadrement dans un service ou de formateur auprès d'étudiants masseurs-kinésithérapeutes.


Le grade de masseur-kinésithérapeute cadre de santé est accessible par concours sur titres interne ouvert aux masseurs-kinésithérapeutes titulaires du diplôme de cadre de santé comptant, au 1er janvier de l'année du concours, au moins cinq ans de services effectifs dans le corps.


Le grade de masseur-kinésithérapeute cadre supérieur de santé est accessible par concours organisé dans chaque établissement aux masseurs-kinésithérapeutes cadres de santé comptant au moins 3 ans de service effectif dans le grade de cadre de santé.


Le corps de directeur des soins est accessible par concours interne sur épreuves aux psychomotriciens cadres et cadres supérieurs de santé remplissant certaines conditions.

 

 

Passerelles courtes

 

  • Cadre de santé d'unité de soins et d'activités paramédicales
  • Cadre de santé formateur en soins et activités paramédicales

 

Passerelles longues

 

  • Cadre de santé de secteur de soins et d'activités paramédicales
  • Métiers des soins et des activités paramédicales

 

 

Exemple(s) de concours menant au métier :

 

Fonction publique territoriale

  • Rééducateur

Pour plus d'informations sur ce concours, consulter le site de l'ONISEP.

 

 

Sources : Portail des métiers de la santé et du social, ONISEP, ANPE, Les metiers.net, CIDJ 

Dernière mise à jour : 12-02-2009
 
Conception Lorweb - Réalisation SdV Plurimédia - Hébergement Sigma informatique