Auxiliaire de puériculture

Version imprimable Suggérer par mail

Compétences et aptitudes requises

 

Compétences techniques de base :

  • Identifier les besoins fondamentaux, apprécier l'état de santé d'un enfant ou d'un groupe d'enfants et adapter sa réponse,
  • Accompagner l'enfant dans la réalisation des activités de la vie quotidienne: déshabiller, habiller les enfants, changer les nourrissons, effectuer la toilette, préparer et aider à la prise des repas, coucher les enfants, ...,
  • Echanger avec l'enfant dans un but d'éveil et d'autonomie,
  • Utiliser les règles et les protocoles d'hygiène lors des soins,
  • Utiliser les techniques de manutention et les règles de sécurité pour l'installation et la mobilisation des enfants,
  • Communiquer avec l'enfant et son entourage dans le cadre d'une relation d'aide,
  • Effectuer le nettoyage courant des équipements et des locaux (sanitaires, chambres, salles ...),
  • Discerner le caractère urgent d'une situation de soins pour alerter,
  • Concevoir des activités d'éveil et de loisirs.

 

 

Compétences pouvant être associées :

  • Posséder des connaissances élémentaires en droit social,
  • Posséder des connaissances élémentaires en hygiène,
  • Posséder des connaissances en diététique.

 

 

Aptitudes liées à l'emploi 

 

Patience et douceur

Pour exercer ce métier, aimer les tout-petits n'est pas un critère suffisant. La patience, la disponibilité et la douceur sont requises pour travailler toute la journée avec des enfants en bas âge. Pas toujours simple face à un bébé souffrant et en pleurs !

De même, une bonne santé et un solide équilibre psychologique sont nécessaires pour s'investir dans ce métier.

 

Dynamisme, rigueur et autorité

Pour proposer et mener à bien des activités éducatives, l'esprit d'initiative, le dynamisme et l'autorité sont les bienvenus.

L'imagination et les aptitudes à l'animation doivent être complétées par un grand sens des responsabilités, une rigueur et une attention de tous les instants. En effet, l'auxiliaire de puériculture doit anticiper les comportements et les réactions de l'enfant, respecter rigoureusement des horaires (prise des repas, repos des nourrissons) et réagir à l'événement avec calme et maîtrise de soi.

La vigilance de l'auxiliaire de puériculture est en effet constamment sollicitée !

 

À l'écoute des parents

Le contact avec la famille reste important au quotidien. Dans l'intérêt de l'enfant, l'auxiliaire de puériculture reste soucieuse d'entretenir une relation satisfaisante avec la famille. Sa bienveillance l'aide à jouer un rôle de soutien auprès des parents. Par ailleurs, elle participe de plus en plus à l'accueil et à l'intégration sociale d'enfants handicapés ou atteints de maladies chroniques.

 

 

Sources : ONISEP, ANPE, Répertoire des métiers de la Fonction publique hospitalière, Les metiers.net, CIDJ, Infirmier.com

Dernière mise à jour : 04-02-2009
 
Conception Lorweb - Réalisation SdV Plurimédia - Hébergement Sigma informatique